Rencontre à Naha, capitale de la préfecture d’Okinawa, entre S.E. Ahmed Araita Ali, ambassadeur de Djibouti au Japon et S.E. M. Denny Tamaki, gouverneur de la préfecture d’Okinawa. Cet entretien a fait l’objet d’un reportage à la télévision de la NHK, la station d’État. En effet, de passage à Naha, la capitale de l’Okinawa, et à l’initiative de l’ambassadeur de Djibouti, cette rencontre exploratoire a été des plus cordiales et positives.

Le gouverneur d’Okinawa se réjouit de cette première rencontre puisqu’il reconnaît l’existence de plusieurs similarités avec Djibouti. Sur le plan économique, la préfecture d’Okinawa a créé une zone spéciale de libre-échange, similaire à celle de Djibouti. Quant au secteur touristique, il y a des échanges possibles sur des stratégies de développement et pouvant susciter l’intérêt d’investisseurs d’Okinawa dans le secteur hôtelier et de la restauration à Djibouti.

Les discussions ont porté également sur des échanges culturels et des ententes possibles en éducation. Il y a sept universités à Okinawa et plusieurs s’intéressent aux relations internationales et aux échanges d’étudiants. La population de l’archipel d’Okinawa étant multiethnique et multilingue, il sera d’autant plus facile de créer des liens d’amitié avec la République de Djibouti, en plus de partager des valeurs communes.


23/12/2020