H.E. M. Ahmed Araita, lors d’une réunion d’information sur la TICAD 7.

La septième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7) se tiendra 28 au 30 août à Yokohama au Japon. Une main dans la main plus efficace est attendue.

Le grand événement de l’Afrique et du Japon. La TICAD 7 se focalisera sur l’amélioration du climat des affaires et des institutions.

Une transformation économique qui accentuera encore plus le dialogue Public-Privé entre l’Afrique et le Japon ainsi que le développement des investissements, des ressources humaines et la formation professionnelle.

H.E. M. Koji Yonetani, Ambassadeur du Japon à Djibouti.

Les représentants des pays africains, organisations internationales, pays donateurs, entreprises privées et organisations des sociétés civiles discuteront, par ailleurs, des moyens pour soutenir les infrastructures de qualité, pour améliorer la connectivité et promouvoir l’économie bleue.

La conférence est co-organisée par le Japon, les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement, la Banque mondiale et la Commission de l’union africaine. La dernière conférence qui s’est tenue à Nairobi Kenya en 2016 a, en effet, incité les dirigeants de s’engager encore plus pour le développement socio-économique du continent africain.