Réuni en séance plénière, le Parlement de Djibouti a approuvé jeudi 11 janvier 2018 un projet de loi visant à porter à 25 % le quota des femmes à l’Assemblée nationale.

Le texte de loi a été débattu, dans un premier temps, au sein de la Commission parlementaire en charge de la Législation et de l’Administration Générale. Rappelons que le gouvernement a entériné mardi 2 janvier 2018 la décision d’augmenter le taux de représentativité féminine au Parlement lors de la première séance du Conseil des ministres pour l’année 2018.

Le Président de la République Ismaïl Omar Guelleh, qui est à l’origine de la proposition relative à l’augmentation du quota des femmes à la représentation nationale, a, dès son arrivée à la tête du pays en 1999, entrepris une série de réformes destinées à accélérer la revalorisation du statut de la gente féminine en procédant notamment à la création d’un département ministériel dédié à la promotion de la femme.

Il importe de souligner enfin que, conformément au texte de loi qui vient d’être adopté par l’Assemblée nationale, un quart des sièges au Parlement sera concédé à des femmes dès les élections législatives prévues au mois de février 2018.